Conditions d’entrée et de séjours en Polynésie française

L’ensemble des passagers est désormais dans l’obligation de présenter au transporteur aérien lors de l’embarquement initial un test négatif, RT PCR ou antigénique, de moins de 24h. Les compagnies aériennes doivent s’assurer du respect de cette disposition nationale qui s’applique actuellement pour se rendre dans l’ensemble des outre-mer.

Tirant les enseignements de l’arrivée des premiers cas du variant Omicron, le ministère de la Santé de la Polynésie française recommande fortement de faire le choix d’un test RT-PCR, plus sensible à la détection du COVID, dans le contexte actuel des risques liés à l’importation du variant Omicron.

Dans ce contexte trois cas de figure possibles se présentent aux voyageurs âgés de + 12 ans :

  • CAS 1 :  Présentation d’un test RT-PCR de moins de 24h négatif avant embarquement: option recommandée.
  • CAS 2 : S’il n’est pas possible d’effectuer un test RT-PCR à moins de 24h:
    alors présentation d’un test antigénique de moins de 24 h négatif, couplé avec un test RT-PCR négatif de moins de 2 jours.
  • CAS 3 : S’il n’est pas possible d’effectuer un test RT-PCR à moins de 2 jours: alors
    présentation d’un test antigénique négatif de moins de 24 h au départ.
    Dans ce cas, le test RT-PCR effectué à l’aéroport sur tous les voyageurs arrivant en Polynésie française, dans le cadre de la surveillance sanitaire obligatoire pour séjourner en Polynésie, sera à la charge du voyageur à compter du 10 janvier 2022.

Dans ce 3e cas, dans l’attente des résultats de ce test, outre le respect des gestes barrières et afin d’éviter tout contact non essentiel, un isolement volontaire de 72h est également fortement recommandé par les autorités sanitaires du Pays dans le lieu de son choix.