Des outils pour mieux surveiller l’océan

En marge du sommet One Ocean Summit qui se tient actuellement à Brest, le Président de la Polynésie française Édouard Fritch, accompagné du sénateur Teva Rohfritsch, a visité le centre de contrôle de la société CLS (Collecte Localisation Satellites) situé à Brest.

Cette société, dont le siège est basé à Toulouse, est une entreprise pionnière dans la fourniture de solutions d’observation et de surveillance satellitaires de la Terre depuis plus de trente ans. La société, avec près de 900 collaborateurs dans le monde, est notamment le fournisseur exclusif des données environnementales Argos. Elle collecte en temps réel des données satellitaires mondiales, notamment des données polynésiennes.

Cette visite a permis au Président Édouard Fritch d’approfondir la connaissance des outils développés par la société et de leurs applications en termes de surveillance de l’océan. La société exploite les données spatiales de plusieurs satellites qui permettent notamment de fournir des solutions pour lutter contre les pollutions marines, la pêche illégale et de réaliser en temps réel la surveillance du trafic maritime.

A la suite de cette visite et des contacts qui ont pu être établis, les échanges vont se poursuivre avec les directeurs des services techniques du Pays afin d’explorer les possibilités d’utiliser ces solutions au bénéfice de la Polynésie française.