Inauguration de la maison de quartier et de l’aire de jeux de la résidence « Titaaviri » à Papeari

Le Vice-Président, et ministre du Logement, Jean-Christophe Bouissou, accompagné du Haut-commissaire, Dominique Sorain, du ministre de l’Agriculture et maire de la commune de Teva i Uta, Tearii Te Moana Alpha, du ministre de la Jeunesse, Naea Bennett, du directeur général de l’Office polynésien de l’habitat (OPH), Moana Blanchard, et de la fondatrice du festival international de Street art ONO’U, Sarah Roopinia, a inauguré ce jeudi, la maison de quartier et l’aire de jeux de la résidence « Titaaviri » à Papeari.

Dans une démarche visant à améliorer la cohésion sociale et le cadre de vie des locataires, l’OPH a réalisé des espaces récréatifs, d’accueil et d’échange pour ses anciennes résidences disposant du foncier nécessaire à l’implantation de ses aménagements extérieurs. Le but est notamment de faire partager le plaisir de vivre ensemble et de tisser des liens conviviaux et solidaires entre les habitants des résidences.

Pour l’occasion et dans le cadre de son partenariat avec le festival ONO’U, l’OPH a fait appel au talent des artistes polynésiens RIVAL et Pierre Motahi, pour habiller de leur art les façades de la maison de quartier. En parallèle, une dizaine de grandes œuvres ONO’U sont exposées sur le site pendant une semaine, mettant ainsi à l’honneur la résidence « Titaaviri » et ses locataires.

La maison de quartier dispose d’une salle de réunion de 35m² et d’un bureau de 9m², d’un local à archives de 7m² et de deux WC. A l’extérieur, le bâtiment offre une terrasse couverte de près de 48m² avec une rampe d’accès PMR et se complète par 4 places de parking (dont 1 PMR).

L’aire de jeux de la résidence de « Titaaviri » offre quant à elle trois espaces récréatifs différents :

  • un espace de jeux pour les enfants (une balançoire, un toboggan et deux jeux à ressorts),
  • un espace « fitness » pour les plus grands, équipé d’une échelle horizontale, de barres parallèles et barres fixes,
  • un terrain multisport de 450m² pour la pratique du volleyball, du football et du basketball.

Le projet s’inscrit harmonieusement dans son environnement dans le respect des normes les plus strictes en matière de sécurité et de solidité. Les travaux ont duré 6 mois, pour un coût global de près de 50 millions Fcfp, financés en totalité par une subvention du Pays.

La gestion de l’aire de jeux et de la maison de quartier sera assurée par l’association des locataires de « Titaaviri », présidée par Lewis Ariitai.