Le ministre en charge des Sports rencontre le président du COPF

Le ministre de la Jeunesse et de la Prévention contre la délinquance, en charge des Sports, Naea Bennett, a rencontré mercredi après-midi, le président du Comité Olympique de Polynésie française (COPF), Louis Provost, et son équipe.

Le président était accompagné de plusieurs de ses collaborateurs, notamment du directeur administratif et financier, Temaui Crolas, du directeur technique, Eric Zorgnotti, et du trésorier général, Michel Sommers.

Historiquement, le COPF est une association régie par la loi du 1er juillet 1901, et depuis sa création en 1973, sa vocation première est la représentation du mouvement sportif ainsi que la défense de ses intérêts. Cette association agit donc en faveur des fédérations délégataires de services publics et de tout organisme sportif de Polynésie française, désirant s’affiler au COPF.

Louis Provost a, lors de cette rencontre, présenté au ministre le bilan des actions du Comité Olympique de Polynésie française, et a annoncé ses projets et ambitions pour les années à venir.

Depuis 2017, le développement du projet COPF à l’horizon 2027, se traduit par un programme stratégique et un programme sportif qui répond à deux objectifs. D’une part, structurer le mouvement sportif dans tous les secteurs, et d’autre part, l’obtention de la préparation et l’organisation des Jeux du Pacifique de 2027. Pour rappel, le 5 novembre dernier, la Polynésie française a été désignée Pays hôte de la 18ème édition des Jeux du Pacifique en 2027, après un vote quasiment unanime des membres de l’Assemblée générale du Conseil des Jeux du Pacifique (CJP).

Également, l’ambition première de ce programme horizon 2027, est de réaliser nos meilleurs résultats lors de cet évènement tant attendu en Polynésie française. Cette vision à long terme, permettra une rénovation complète du cadre réglementaire du COPF, et favorisera le développement du mouvement sportif en Polynésie française.

Par la suite, les échanges durant cet entretien ont porté sur la volonté et la dynamique de structuration et de professionnalisation démontrée par le mouvement sportif polynésien et impulsée par le COPF.

Le ministre en charge des Sports, s’est accordé avec l’équipe du COPF sur l’importance de se fédérer autour d’un projet commun, et de construire ensemble une feuille de route pour mettre en œuvre une politique sportive fédératrice et performante.

Cette première rencontre a donc permis au ministre de se familiariser avec le COPF, et de prendre attache avec la direction du COPF qui œuvre au quotidien avec professionnalisme et dynamisme, en vue de l’organisation des Jeux du Pacifique en 2027 prochain.