Le Président sur place pour le démarrage des travaux de retrait du rocher de Tenaho

Dès son retour des îles Marquises, le Président de la Polynésie française, Edouard Fritch, accompagné du ministre des Grands travaux, René Temeharo, et d’une équipe communale de Pirae, s’est rendu en début de matinée dans le quartier de Tenaho dans la vallée de la Nahoata à Pirae.

Sur place, le Président a constaté la dangerosité du rocher qui menace quatre habitations en contre-bas. Il a fait un point de situation avec les équipes d’intervention, notamment sur la nature des travaux qui seront engagés pour évacuer ce rocher.

« On va évacuer la pierre sinon ce sera un danger permanent » a précisé Edouard Fritch.

À la suite de rapports d’experts publics et privés plusieurs solutions ont été proposées. Ainsi, il a été décidé de procéder à l’implosion du rocher pour faciliter son retrait de manière définitive. En effet, la défragmentation de la roche s’avère être la solution la plus adaptée et sécurisée compte-tenu de la configuration du site.

La durée des travaux est estimée, au mieux, à une quinzaine de jours mais reste néanmoins tributaire des conditions météorologiques. L’instabilité du sol et le cumul des précipitations de ces derniers jours rendent l’opération ardue et délicate. Une fois les travaux achevés, les familles pourront regagner leur logement.

Ces intempéries ont mis à l’épreuve les derniers travaux de sécurisation de la berge au niveau la rivière de la Nahoata, réalisés après les crues de 2017. « Ces travaux ont démontré toute leur efficacité ce qui nous amènera à reconduire ce type d’ouvrage dans d’autres rivières potentiellement dangereuses pour garantir la sécurité des habitants » a indiqué Edouard Fritch.