Remise des prix aux jeunes talents Escoffier

La ministre de l’Education, Christelle Lehartel, s’est rendue au lycée hôtelier de Tahiti, ce mardi, à l’occasion de la remise des prix aux jeunes talents Escoffier.

La cérémonie s’est déroulée en présence notamment de la directrice du Campus des Métiers et des Qualifications Hôtellerie et restauration du Pacifique, Hina Grépin, du secrétaire international des disciples Escoffier basé à Nice, Christian Heulime, de quelques membres du jury composé de chefs cuisinier de l’île et de fournisseurs, de l’équipe pédagogique et de quelques élèves du lycée hôtelier.

L’association des disciples d’Escoffier international, présidée par Nicolas Sale, ancien chef du Ritz, compte déjà près de 30 000 membres, répartis dans plus de 50 délégations, à travers une trentaine de pays. Ainsi, la nouvelle délégation polynésienne Escoffier, créée par Christian Fréchède, professeur au lycée hôtelier de Tahiti, se veut également porteuse des valeurs d’Auguste Escoffier, grand cuisiner de la gastronomie française du 20e siècle et auteur du célèbre « Guide culinaire » parue en 1903 qui reste la « Bible » de la cuisine.

Pour valider l’ouverture d’une délégation de disciples d’Escoffier en Polynésie française, il était impératif d’avoir au moins un membre des disciples d’Escoffier. La présence de Christian Heulime était donc attendue de tous. Les premiers membres de cette délégation ont ainsi pu être présentés lors de la soirée d’inauguration de l’Escoffier week, le 22 janvier dernier.

Le second volet de l’Escoffier week, tourné vers la jeunesse et la transmission, consiste en la mise en place du concours « jeunes talents Escoffier » pour la sélection régionale de Polynésie française. Destinée aux jeunes professionnels ou apprentis de moins de 25 ans, la sélection « jeunes talents » fait concourir trois binômes, pour l’écharpe des jeunes espoirs Escoffier, et la participation à la finale de la zone Asie Pacifique. Les binômes sont composés d’un jeune en « service » et un autre en « cuisine ».

La ministre de l’Education, Christelle Lehartel, a donc remis les prix des lauréats suivants :

  • Prix spécial service : Teikihoe Thomas
  • Prix spécial cuisine : Tata Jean-Gabriel
  • 3e prix en équipe cuisine et service : Temanava Mou Hanivai et Frebault Keiki
  • 2e prix en équipe cuisine et service : Levely Anaky et Tauhiro Vaiora
  • 1e prix en équipe cuisine et service : Teikihoe Thomas et Tata Jean-Gabriel

Le diner d’Epicure qui se déroulera le 26 janvier prochain, viendra clôturer l’Escoffier week. Les bénéfices tirés de cette action caritative seront reversés à la fédération Te Niu o te Huma.

Prenant la parole en ouverture de la cérémonie, la ministre, Christelle Lehartel, s’est déclarée fière de ces jeunes talents du Fenua : « Le lycée Hôtelier de la Polynésie française est victime de son succès, tout le monde arrive au lycée hôtelier de Punaauia pour venir recruter nos jeunes talents. C’est une fierté, pas uniquement pour la ministre de l’Education, mais également pour le Gouvernement de la Polynésie française ».

La ministre en a profité pour remercier les équipes éducatives du Lycée qui portent et accompagnent avec succès une nouvelle génération de jeunes passionnés, dont la nouvelle délégation polynésienne Escoffier du lycée hôtelier est une illustration. Elle a remercié l’équipe pédagogique pour l’encadrement de ces jeunes dans l’objectif de la finale nationale zone Asie Pacifique de « jeunes talents Escoffier », prévue en novembre prochain à Hong Kong. Elle a également souhaité tous ses vœux de réussite aux jeunes talents du lycée hôtelier.