Rurutu : améliorer la vie quotidienne, et accompagner les projets de la commune

Arrivés à Rurutu, en fin de journée de jeudi, le Président et le Haut-commissaire, avec leurs délégations respectives ont, avec le maire de Rurutu Frédéric Riveta, et l’ensemble de sonconseil municipal, démarré une tournée de visite sur les principaux chantiers actuellement menés à Rurutu.

Mais, avant les visites, les autorités de l’île et quelques enfants se sont rassemblés à la mairie pour une levée des couleurs et des discours. Le maire Frédéric RIVETA a salué la bonne coopération sanitaire entre le Pays et l’Etat qui a facilité le travail de proximité des maires auprès de leur population lors de cette pandémie. « Imaginez le contraire, imaginez que vous soyez désunis, comment aurions-nous pu être efficaces sur le terrain, sans les gendarmes ou sans les centres de soin du Pays ? Comment nos mutoi auraient-ils pu agir seuls ? » adéclaré le maire au Président et au Haut-commissaire.

Cette coopération intelligente est aussi souhaitée pour les projets de la commune. Les chantiers de bétonnage de la route traversière entre Moerai et Avera, et l’agrandissement de la marina de Moerai, pour plus de 530 millions de francs financés par le 3IF, à hauteur de 70 % et 30 % par le Pays,montrent que leur réalisation est rendue possible grâce un telpartenariat. Le maire de Rurutu Frédéric Riveta, appelle de ses vœux la poursuite de cette entente et délivre un message de confiance pour que ce partenariat se poursuive entre l’Etat, le Pays et les communes.

Les autorités ont également visité l’école primaire de Moeraiqui nécessite quelques travaux de réfection en raison de la vétusté des bâtiments, et d’autre part, la construction de la classe expérimentale bilingue. Lors de la visite, le maire et le conseil municipal ont exposé, à l’occasion d’une réunion qui s’est tenue dans la salle du conseil, les projets d’avenir de Rurutu, et en particulier le projet de centre commercial et social situé à côté de l’aéroport, ainsi que le projet SPANC de service public de l’assainissement non collectif.

Pour sa part, le Président a aussi porté une attention et une écoute aux projets exposés. Il a saisi cette occasion pour rappeler aux autorités de l’île, concernant le foncier, que le projet de titrement des terres de Rurutu avance bien et que l’assemblée est entrain de s’en saisir, marquant ainsi l’aboutissement d’une première phase d’identification des ayants droit.