Transition alimentaire en Polynésie française : un axe fondamental des politiques publiques

Le Président de la Polynésie française, Edouard Fritch, en compagnie du Vice-président et ministre de l’Agriculture, Tearii Te Moana Alpha, a ouvert, la 1ère rencontre des tables rondes sur la transition alimentaire.

Cette table ronde s’inscrit dans la volonté du Pays de positionner la transition alimentaire comme un axe fondamental des politiques publiques, l’objectif étant l’adoption courant 2022 d’un plan stratégique, opérationnel et concerté sur 10 ans, fixant les actions à engager pour opérer cette nécessaire transition alimentaire. L’impact humain de la pandémie de la Covid-19 en Polynésie française a en effet mis en évidence le mauvais état de santé général des polynésiens dont l’une des causes est la mauvaise alimentation.

Cette première rencontre avait pour ambition le partage et l’appropriation, de tous les acteurs concernés du système alimentaire de Polynésie française : institutions, services administratifs, acteurs économique, consommateurs, confessions religieuses, milieu associatif, etc.

Les 4 axes d’analyse du système alimentaire sont :

  • la sécurité alimentaire et nutritionnelle ;
  • la durabilité environnementale ;
  • la durabilité économique ;
  • la gouvernance alimentaire.