Rassemblements festifs et ordre public : les maires souhaitent encadrer la vente d’alcool

Après l’annulation par le tribunal administratif des arrêtés restreignant la vente d’alcool, le président Edouard Fritch a reçu, mardi après-midi, des maires de Tahiti et des îles Sous-le-Vent pour connaître leur sentiment.

Les maires ont fait le constat que durant la période de restriction un sentiment de mieux vivre s’était installé dans les communes et que les brigades de police municipale étaient moins sollicitées. De manière unanime, les élus communaux présents à la réunion ont souhaité que le gouvernement encadre à nouveau les horaires de vente d’alcool dans les magasins. Certains ont également souhaité une aggravation des peines d’amende pour les ivresses sur la voie publique.

Comme il revient au gouvernement d’encadrer l’ouverture de la vente d’alcool dans les commerces, le Conseil des ministres devrait prochainement suivre l’avis des maires et prendre un arrêté pour limiter les plages horaires dans la semaine, ainsi que les week-end et jours fériés.

Le président a également saisi cette rencontre pour présenter aux maires le nouveau protocole sanitaire d’entrée en Polynésie.