En route pour le Heiva Taure’a

Le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, et la ministre de l’Education, Christelle Lehartel, ont présenté, jeudi matin, lors d’une conférence de presse, la 4ème édition du Heiva Taure’a.

Ce concours de danses et de percussions traditionnelles, destiné aux collèges, se déroulera du 11 au 13 mars prochains, sur la scène de To’ata. Plus de 350 jeunes collégiens sont ainsi mobilisés dans le cadre de ce concours.

Le Heiva Taure’a a été créé en 2018 à l’initiative de l’association Heiva Taure’a. Avec l’appui du Conservatoire artistique de Polynésie française et de la Maison de la culture -Te Fare Tauhiti Nui, a ainsi été développé un projet pédagogique interdisciplinaire portant sur le reo, le français, l’EPS et la musique, permettant aux collégiens de s’impliquer au travers des enseignements scolaires dans leur culture.

Ce projet, soutenu par les ministères de la Culture et de l’Education, est né de l’expérience menée dans trois collèges pour intégrer le cursus des arts traditionnels au sein de l’enseignement pédagogique.

Les résultats scolaires des élèves concernés se sont améliorés, avec une augmentation des validations des acquis du socle commun de connaissances, de compétences et de culture attendus en fin de 3e et une baisse très nette du taux d’absentéisme. Cette année, 9 collèges ont répondu présents pour le Heiva Taure’a: Hitia’a, Mahina, Taravao, Makemo, Bora Bora, Paea, Papara, Raiatea et Maco Tevane.

Un jury de professionnels renommés dans le milieu de la danse et d’enseignants a été constitué. Il est composé d’Heimoana Metua, d’Erena Uura, de Teraurii Piritua, de Tonyo Toomaru, de Tiare Trompette-Dezerville, de Moana’ura Teheiura, de Guillaume Fanet et d’Elvina Neti-Piriou.

Etant données les mesures de lutte contre la propagation du virus covid-19 actuellement en vigueur, le choix a été fait de maintenir l’événement en y appliquant des protocoles stricts visant à garantir la sécurité des élèves et des personnes impliquées dans le bon déroulé de l’opération.

Aussi, en adéquation avec le protocole sanitaire actuel, l’événement se déroulera à huis clos. Des lots et attestations seront remis aux gagnants et aux participants afin de valoriser l’implication de chacun et d’encourager les élèves dans cette voie.