Remise de l’ordre de Tahiti Nui à Guy Rauzy

Allocution de Monsieur Edouard FRITCH,
Président de la Polynésie française


Guy Rauzy
Commandeur de l’ordre de Tahiti Nui


Le 25 juin 2020

Guy RAUZY,


Vous êtes né le 6 août 1933 à Tahauku. Vous êtes l’aîné de monsieur Emile RAUZY et de Emilie AUBRY, fille du Tavana de Faaa, monsieur Fanomai AUBRY.


Vous avez 4 enfants et en avez élevé 4 autres. Vos petits-enfants sont plus d’une cinquantaine. Vous vous êtes marié avec Madame Esther PETERANO le 15 décembre 1956, à Omoa, à Fatu Hiva, soit 64 années de mariage.


Mon cher Guy, votre carrière et votre engagement pour votre archipel est très riche et diversifié. Dans l’ensemble de votre parcours, vous avez été au service du bien public avec passion et conviction.


A 18 ans, vous partez en métropole pour obtenir votre bac série M. Une fois de retour à Hiva Oa et après avoir fait du coprah avec votre père, un poste d’enseignant à Omoa vous est proposé afin d’assurer un remplacement. Après cette première expérience dans l’enseignement, vous intégrez l’école normale de Tahiti et réussissez le concours « Chefala ».


A la suite, vous êtes affecté en tant que directeur de l’école de Papeari et succédez à Monsieur Jacques Denis DROLLET. Comme élève vous aurez notamment Jonas TAHUAITU. C’est aussi à Papeari que vous vient la passion de la pêche qui ne vous quittera plus jamais. Ensuite, vous obtenez une affectation à Taiohae avant de pouvoir enfin obtenir un poste de directeur d’école à Hiva Oa en succédant à l’épouse de Jean- Marie FREBAULT.


En 1968, vous prenez une nouvelle voie. Vous démarrez votre engagement politique communal aux côtés du Hakaiki Yéyé FREBAULT à Atuona. Vous êtes élu maire de Hiva Oa en 1972 et le resterez jusqu’en 2008, soit 36 ans d’engagement ininterrompu en faveur de la population.


Au service de votre île, vous faites de votre commune l’une des plus dynamiques de Polynésie en la dotant d’infrastructures nouvelles :
voiries, électrification, lotissement communal, carreau de concassage complet, atelier de fabrication de parpaings, complexe culturel en hommage à Brel et Gauguin. Grace à votre esprit entrepreneurial et visionnaire, vous avez bâti de toutes pièces une commune moderne qui bénéficie, aujourd’hui encore, d’une excellente structure financière.


Votre carrière politique va au-delà de l’île de Hiva Oa. Vous êtes membre fondateur du Syndicat de promotion des communes de Polynésie et en devenez le premier président en 1980 et le resterez pendant 3 mandats.


En parallèle de votre mandat municipal, vous êtes élu conseiller territorial à l’Assemblée de Polynésie Française de 1967 à 1996. A cette époque, la politique était un véritable sacerdoce et rallier l’île de Tahiti à partir de Hiva Oa vous prenait 3 semaines d’expédition à bord des navires de la messagerie maritime puis un peu plus tard à bord de la Vaitere. Vous défendiez notamment comme projets prioritaires la construction de la route vers Puamau, la construction de l’aéroport de Hiva Oa ainsi que le développement de la sylviculture dans l’archipel.


A la tête de votre commune, vous avez fait figure de chef de village gaulois, résistant pendant des décennies à l’hégémonie tahitienne du parti dominant et de son chef dominateur. En outre, le 9 décembre 1987 en tant que 2 ème Vice-président de l’Assemblée de Polynésie française et suite à la défection de vos deux collègues, vous avez présidé la séance durant laquelle Alexandre LEONTIEFF devînt Président du gouvernement.
Ce difficile contexte d’opposition ne vous a pourtant pas empêché de mener à bien vos projets de développement.


En dehors de la politique, la pêche, l’agriculture et l’élevage sont vos seules véritables passions. Vous avez écumé l’ensemble des hauts fonds de l’archipel, planté plusieurs dizaines d’hectares et possédez encore près d’une centaine de têtes de bétails. Vous aurez 87 ans dans quelques semaines et semblez inépuisable. Je crois d’ailleurs savoir que vous attendez avec impatience la remise à l’eau de votre bateau pour une nouvelle partie de pêche.

Suivant la devise familiale que vous a inculqué votre père, « fais consciencieusement ta longue et lourde tâche, puis souffre et meurs en silence », vous vous êtes investi corps et âme pour servir le bien commun.


Même si à une certaine époque nous étions des adversaires politiques, j’ai de l’estime pour ce que vous avez pu réaliser. Votre fille vous succède aujourd’hui en politique à la tête de la commune que vous avez tant chérie et je suis persuadé qu’elle reprendra dignement le flambeau au service des habitants de Hiva Oa.


En reconnaissance de votre carrière dans l’éducation et de votre œuvre politique, le 18 décembre 1981 vous êtes fait « Chevalier de la Légion d’honneur », puis promu le 20 février 1988 « Chevalier de l’ordre des Palmes académiques ». Enfin le 31 décembre 2005 vous êtes promu « Officier de la Légion d’honneur ».


Aussi, pour tous les bienfaits rendus à la Polynésie française, j’ai l’honneur de vous élever aujourd’hui au rang de Commandeur de l’Ordre de Tahiti Nui.