L’agriculture, un atout essentiel pour la Polynésie

Le Président, Edouard Fritch, et le Vice-président, Tearii Te Moana Alpha, ont officiellement ouvert, mardi matin à la Présidence, le séminaire de la DAG (Direction de l’agriculture).

La sénatrice, Lana Tetuanui, et la députée, Maina Sage, était également présentes pour l’ouverture de ce séminaire.

L’Assemblée de la Polynésie française a récemment approuvé à l’unanimité le schéma directeur de l’agriculture (2021-2030) qui a pour ambition de développer et renforcer le secteur agricole et forestier en Polynésie française et parvenir à terme à une augmentation de notre production commercialisée d’environ 40% de sa valeur actuelle.

Ce projet établit sur les dix prochaines années les orientations et les actions regroupés en 5 axes qui guideront la direction de l’agriculture (DAG) et les professionnels :

  • Une agriculture conçue comme un outil de cohésion sociale dans les archipels et les zones rurales,
  • Des filières de production performantes au cœur de notre système alimentaire ancré dans les différents archipels,
  • Des filières de production à haute valeur ajoutée visant les marchés extérieurs,
  • Une agriculture respectueuse de l’environnement basée sur les principes de l’agro-écologie,
  • Une gouvernance adaptée pour une agriculture équitable et rémunératrice.

A cette fin, les agents de la Direction de l’agriculture se sont donc réunis pour un séminaire de réflexion et de discussion dans un but d’appropriation du schéma directeur de l’agriculture en vue de préparer les évolutions à venir et mobiliser les énergies dans nos 5 archipels.

Ce séminaire a été organisé simultanément en visio-conférence sur 3 sites géographiques, à Papeete, sous le chapiteau de la Présidence, à Raiatea, dans les locaux de la circonscription administrative, et à Nuku Hiva, dans les locaux de la DAG, avec l’appui du personnel de la Direction de la modernisation et des réformes administratives.

L’objectif était d’accompagner davantage les acteurs professionnels agricoles vers plus de performance ainsi que de permettre le développement de métiers nouveaux par la transformation des produits agricoles, notamment vivriers.

Le Vice-président, ministre de l’Agriculture, a salué et remercié l’engagement de toutes les équipes de la Direction de l’agriculture, largement mobilisées pour la réussite de ces objectifs attendus par la population.