John, Rudolph, Vahirua TOROMONA

John Rudolph Vahirua TOROMONA élu du Tapurahuiraatira à l'APF

John, Rudolph, Vahirua TOROMONA est né le 9 avril 1962. Il est marié, père de quatre enfants et bientôt six petits-enfants.

Elu de Moorea-Maiao depuis 2014, et maire-délégué de la section de commune d’Afareaitu, il siège pour la première fois à l’assemblée de la Polynésie française en 2013. Après la victoire du Tapura huiraatira aux Territoriales de 2018, il retrouve le chemin de Tarahoi où il conserve la présidence de la commission permanente. Au sein de l’institution, il occupe par ailleurs d’autres fonctions comme, par exemple, celle de vice-président de la CCBF (commission de contrôle, budgétaire et financier). Il est également membre titulaire d’organismes extérieurs comme la commission locale de l’espace maritime de Moorea, la commission d’orientation et d’évaluation des actions du Fonds pour l’insertion professionnelle des travailleurs handicapés…

Avec quelques-uns, John Toromona fait partie des tous premiers en septembre 2014 à avoir fait le choix de quitter le groupe Tahoeraa huiraatira à l’APF pour constituer un nouveau groupe politique en soutien à la politique conduite par le président du pays, Edouard Fritch.

C’est à l’école élémentaire de Papetoai qu’il fait ses premiers pas dans la vie active en qualité d’instituteur, puis au sein de trois autres établissements scolaires de l’île sœur. Il va ainsi consacrer à l’enseignement pas moins de dix-neuf années (1981-2000) de sa vie, moyennant une petite parenthèse de 1997 à 1998 sous la forme de mise à disposition au profit de l’association Taatira huma no Moorea-Maiao avec pour mission de créer une structure d’accueil pour adultes handicapés.

Dans un second temps, la carrière de John TOROMONA s’élargit à d’autres horizons. En 2000, tout d’abord, il obtient un premier détachement au service des Affaires sociales, puis un second l’année suivante, au poste de secrétaire général adjoint de l’assemblée de la Polynésie française, en charge notamment du pôle Logistique. Ses qualités d’organisateur méthodique sont alors reconnues par plusieurs locataires du « perchoir », de Lucette Taero à Antony Géros en passant par Hiro Tefaarere, puis Philip Schyle.

Mais ce qui le motive plus que tout, c’est le Social et la Solidarité envers les plus fragiles d’entre-nous, à commencer par les personnes souffrant d’un handicap moteur ou mental. Rien qu’à Moorea, on en recense 231. Il est d’autant plus sensible à cette question que lui-même est père d’une fille handicapée, aujourd’hui adulte. C’est donc ce combat qui va essentiellement guider son action. D’abord au Service des Affaires sociales, puis au sein de plusieurs cabinets ministériels portant les mêmes attributions en tant que chef de cabinet aux côtés d’Armelle Merceron (2008-2010), puis de Teura Iriti (2010-2011) et enfin Nicolas Bertholon à la Santé.

Enfin, toutes ces expériences mûrement acquises représentent aujourd’hui un « plus » indéniable dans l’exercice de son mandat à l’assemblée de la PF mais également de celui d’élu municipal. Car John TOROMONA place au cœur de ses priorités l’amélioration du quotidien des habitants de Moorea. Pour preuve avec la remise en état du réseau routier (près de 4 milliards de Fcfp ont déjà été investis par le Pays) ainsi que la promotion d’un habitat social digne pour les familles nécessiteuses avec le concours actif de l’OPH.

Contact :
Tél. +689 40 41 61 33 / +689 40 41 61 34
Par courriel [email protected]