Baptême du nouveau catamaran Allegra de Tahiti Yacht Charter

La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, a officiellement baptisé le catamaran Allegra, nouveau navire de la société Tahiti Yacht Charter, mercredi soir, dans le port de Papeete.

La cérémonie s’est déroulée en présence du directeur général de Tahiti Tourisme, Jean- Marc Mocellin, du chef du service du tourisme, Bruno Jordan, du pdg d’Air Tahiti Nui, Michel Monvoisin, et de plusieurs professionnels du secteur du tourisme.

Long de 20 m, ce catamaran présente la particularité d’être un « motoryacht », un navire propulsé uniquement par moteur. C’est le premier catamaran de ce type pour du charter nautique à la fois pour Tahiti Yacht Charter et en Polynésie française.

Avec ses 5 cabines, le catamaran Allegra peut accueillir 10 à 12 personnes pour des croisières de trois ou quatre jours, aux îles Sous-le-Vent, ou des navigations plus longues vers d’autres îles. Les formules commercialisées, au départ de Raiatea, où est basé le navire, incluent un skipper et une hôtesse. Ce navire a bénéficié à la fois des dispositifs de défiscalisation de Polynésie française et nationaux.

Arrivé en Polynésie française juste au moment du déconfinement, le mois dernier, ce navire marque aussi le renouveau et le dynamisme du secteur du tourisme nautique. La ministre du Tourisme, qui a été choisie par la société pour être la marraine de ce nouveau catamaran, a ainsi souligné l’engagement constant de Tahiti Yacht Charter au cours des dernières années pour le développement de l’hôtellerie maritime de luxe.

Elle a tenu à saluer ces professionnels de ce secteur qui ont créé cette société il y a 30 ans, celle-ci ayant connu ces dernières années un fort développement, avec désormais 36 navires et une vingtaine d’employés à Tahiti et Raiatea. L’offre de la société a également été complétée avec l’acquisition de l’hôtel Le Mahana, à Huahine, ce qui permet de proposer à la clientèle des produits alliant des vacances sur terre et en mer.

La clientèle locale apprécie ce produit, mais aussi et surtout les visiteurs venant d’Europe notamment qui optent pour ces offres, d’où l’importance de la reprise des vols internationaux au 15 juillet, également pour ce secteur du tourisme en Polynésie.

Créée en 1989 par des investisseurs locaux, la SAS Tahiti Yacht Charter est l’un des principaux acteurs du charter nautique en Polynésie française. En 2018, l’activité de charter nautique a généré plus d’1,9 milliard Fcfp de chiffre d’affaires. Celle-ci engendre aussi des retombées indirectes importantes (transports, nuitées à terre, restauration, excursions, commerce et autres), notamment dans les îles visitées, aux îles Sous-le-Vent,
ou dans d’autres archipels.

Le développement de cette flotte a été constamment soutenu par les dispositifs de défiscalisation locale et métropolitaine.