Conférence annuelle “à distance” de Tahiti Tourisme

Plus de 200 personnes se sont connectées, mardi 1er décembre, pour suivre à distance la conférence annuelle de Tahiti Tourisme, en présence de la ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, de la présidente du conseil d’administration du groupement, Maïlee Faugerat, du directeur général de Tahiti Tourisme, Jean-Marc Mocellin, et de ses équipes réunies pour l’occasion au sein de l’auditorium du Lycée hôtelier et du Tourisme de
Tahiti à Punaauia.

Si de coutume, ce rendez-vous se tient à la Maison de la Culture – Te Fare Tauhiti Nui à Papeete, cette nouvelle édition ne pouvait pas rassembler physiquement tous les invités et partenaires touristiques, compte tenu de la situation sanitaire. Ainsi, cette année, exceptionnellement, ce rendez-vous désormais annuel s’est déroulé à distance de 8h à 17h sur le site www.TahitiTourisme.pf et sur sa page événement sur Facebook.

« Même à distance nous restons connectés et unis ! », a déclaré la ministre du Tourisme en ouverture de cet événement dédié à Didier Lamoot, directeur du groupe Accor – Polynésie française, qui nous a récemment quitté.

Au cours de la matinée, les intervenants se sont succédés pour exposer le bilan des actions du groupement sur 2020 et son plan d’actions 2021. L’Institut de la Statistique a quant à lui présenté de manière détaillée les chiffres du tourisme. Par ailleurs, et en avant-première, la campagne globale de promotion 2021 de Tahiti Et Ses Îles a été dévoilée: “Feel Treasured in the Islands of Tahiti”. Enfin, la matinée s’est achevée par les interventions des 10 représentants de Tahiti Tourisme qui assurent tout au long de l’année la promotion de la destination Tahiti Et Ses Îles dans 18 pays.

L’après-midi a été dédié au projet de co-construction de la nouvelle stratégie du tourisme pour la période 2021-2025 “Fāri’ira’ra Manihini 2025” (FM25). Une présentation de la démarche participative du projet a été réalisée par Warren Dexter, coordonnateur et médiateur de la stratégie FM25. Débats et témoignages de professionnels et de particuliers sur les chantiers collaboratifs créés depuis plus d’un mois sur la plateforme www.fm25.pf ont ponctué cette demi-journée. Plusieurs thématiques ont été abordées: urbanisme, environnement, tourisme durable ou encore la formation dans le domaine du tourisme. Sur ce sujet, Nicole Bouteau a rappelé qu’« il reste quelques semaines d’échanges au sein de Fāri’ira’a Manihini 2025, pour organiser des débats passionnés et pertinents, et définir ensemble notre future feuille de route pour les 5 années qui viennent. Nous fixons le cap de manière collective. Nous définissons les plans d’actions de manière collective. Nous les mettrons en œuvre, également, de manière collective. »

Dans son intervention, la présidente du Conseil d’administration de Tahiti Tourisme, Maïlee Faugerat a rappelé: “Nous ne manquons pas d’atouts. Nous avons une marque qui est solide, reconnue et attirante. Nous avons une destination qui dispose toujours d’une offre réceptive variée, répartie sur plusieurs territoires, capable de séduire différents types de publics, de satisfaire diverses attentes, et d’assurer une expérience de séjour intense. Nous avons une destination qui est reconnue en matière de tourisme de luxe, en matière de tourisme sélectif et exclusif, et aussi en matière d’intégration de notre tourisme dans notre environnement immédiat.”

Pour la ministre du Tourisme, “cette fin d’année et le début de l’année prochaine seront particulièrement difficiles. Ces mois doivent nous permettre de préparer la haute saison en continuant à faire preuve d’adaptation, à ne pas hésiter à revoir nos plans d’actions comme nous n’avons cessé de le faire depuis le début de cette crise. 2021 sera pour notre Pays l’année de la sauvegarde de nos entreprises, de nos emplois, des compétences. 2021 sera aussi celle de la construction de la relance. Notre objectif tous ensemble est de faire mentir les chiffres, de faire mentir les perspectives pessimistes.”