La ministre du Tourisme et du Travail reçoit le colonel Soriano, chef de corps du RSMA en Polynésie

La ministre du Tourisme et du Travail, Nicole Bouteau, a reçu, mercredi matin, le colonel Soriano qui arrive au terme de sa mission de deux ans à la tête du corps du RSMA en Polynésie française.

Le RSMA (Régiment du service militaire adapté) fait partie des acteurs-clé de l’articulation éducation/formation/employabilité. Il s’inscrit dans une démarche d’école de la dernière chance pour bon nombre de jeunes Polynésiens, tout en s’adaptant aux besoins du marché du travail polynésien.

Au titre du ministère du Travail, le partenariat développé avec le RSMA s’est construit avec le SEFI (Service de l’emploi, de la formation et de l’insertion professionnelles). Ainsi, pendant leurs enseignements au RSMA, les jeunes ont le double statut de militaires et de demandeurs d’emploi, ce qui permet de fluidifier leur parcours vers l’emploi. Des ateliers de recherche d’emploi financés par le SEFI permettent d’initier l’après formation. Par ailleurs, des formations qualifiantes ponctuelles dispensées au sein du RSMA, adaptées aux besoins du marché du travail local, sont aussi proposées et financées chaque année par le Pays via le SEFI. Ainsi une formation qualifiante de boucherie/poissonnerie a été proposée l’an dernier. Cette année, c’est une formation d’animateur culturel qui a démarré. Des passerelles vers des formations qualifiantes au CFPA (Centre de formation professionnel des adultes) notamment, sur des métiers en tension au sortir du RSMA sont déjà actives et prouvent aussi leur efficacité.

Avant son départ prévu en juillet prochain, le colonel Soriano a tenu à saluer les autorités du Pays, partenaires du RSMA dans le cadre de la formation et de l’insertion professionnelle qu’assure le régiment en Polynésie en faveur de la jeunesse polynésienne. Il a souligné la qualité de la coopération entre les différentes autorités du Pays, de l’Etat et des communes avec un objectif commun « l’avenir de la jeunesse polynésienne ».

Nicole Bouteau a quant à elle tenu à saluer, au travers de son représentant, l’action du régiment en Polynésie qui œuvre non seulement en matière de formation professionnelle afin d’apprendre un métier aux jeunes inscrits, mais qui leur dispense aussi une éducation citoyenne, comportementale et scolaire.