La ministre du tourisme visite les nouveaux navires de la flotte de la compagnie Poe Charter.

La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau a visité, ce samedi 6 juin, les deux nouveaux navires, « Poe Rava » et « Poe Here » de la compagnie Poe Charter réceptionnés vendredi 29 mai dernier après 28 jours de mer en provenance du Panama. Ces navires ont bénéficié du soutien du Pays via son dispositif de défiscalisation.

Fondée en 2008, Poe Charter est une société de charter nautique comptant à ce jour une flotte de 15 catamarans, ce qui en fait la première flotte des îles du vent et la 4ème de Polynésie. Elle est notamment connue pour ses excursions à la journée à Tetiaroa à bord du maxi-catamaran Ohana. Elle propose des croisières et location de catamaran, avec ou sans équipage, de 2 jours à plusieurs semaines dans les Iles de la Société et aux Tuamotu.

Bruce Andrieux, gérant de la société, entend continuer à développer sa flotte afin d’accueillir la clientèle internationale dans les meilleures conditions possibles.

« Actuellement 75% de notre clientèle réserve en direct. Il s’agit de résidents et de clientèle internationale majoritaire, européens, dont une majorité française » explique le gérant.

Malgré la crise, Bruce Andrieux reste optimiste sur la résilience de la destination. Ses projets de création de bases à Apataki et sur Tahiti restent d’actualité. Pour les Tuamotu, cela permettrait notamment de créer des emplois complémentaires sur place, et de renforcer la dynamique économique actuelle liée au chantier naval.

Depuis l’annonce du déconfinement, la société a mis en place un protocole sanitaire consistant notamment à désinfecter les navires régulièrement et la mise à disposition de gel hydroalcoolique, conformément aux préconisations du Guide de recommandations barrière diffusé par le ministère du Tourisme et ses services. En termes de distanciation physique, Bruce souligne que sa clientèle est souvent familiale, laissant ainsi cette mesure à la discrétion de ses clients. Par ailleurs, du fait des voyages en haute mer, ses navires embarquent à 50% de leur capacité maximale.

Nicole Bouteau a profité de cette visite pour remercier la société pour l’aide apportée lors de la gestion de la crise fin mars et début avril, notamment en hébergeant des touristes en attente de rapatriement. Elle a également encouragé l’équipe locale à poursuivre ses projets et à afficher leur confiance dans notre destination.