Modalités des conditions d’attribution de l’aide aux jeunes diplômés

La loi du Pays du 15 mars 2018 portant diverses mesures de soutien à l’économie de la Polynésie française a mis en place un dispositif d’aides aux jeunes diplômés désireux d’exercer, pour la première fois en Polynésie française, une profession à titre indépendant.

Les conditions pour pouvoir bénéficier de ce dispositif sont les suivantes : être de nationalité française et âgé de moins de 35 ans au 1 er janvier de l’année au cours de laquelle la demande est présentée et être titulaire d’un diplôme sanctionnant un cursus d’au moins cinq années d’études après l’obtention du baccalauréat.

La mise en œuvre de ce nouveau dispositif a été complétée par l’adoption de la loi du Pays du 3 août 2020 portant diverses mesures fiscales visant à faire face aux conséquences économiques de la crise sanitaire liée au covid-19 et à soutenir l’activité des entreprises polynésiennes afin de permettre des ajustements du cadre réglementaire principalement par souci de simplification.

Il a ainsi été acté la suppression de la procédure d’agrément afin de ne rendre nécessaire qu’un seul et unique arrêté d’attribution de l’aide financière. Ce dernier permettra ainsi également aux jeunes diplômés de bénéficier du dispositif fiscal prévu.

Sur proposition du ministre en charge de l’Economie, le Conseil des ministres a validé, le projet d’arrêté simplifiant les conditions d’attribution de l’aide aux jeunes diplômés en application des dispositions de la nouvelle loi du Pays.

Parmi les mesures nouvelles du dispositif, le demandeur de l’aide a la possibilité de solliciter l’exonération de tous droits et taxes à l’importation du matériel neuf et indispensable à l’exercice de la profession. Les demandes d’aide sont à déposer auprès de la Direction générale des affaires économiques (DGAE).

Aide à I’Installation des Jeunes Diplômés