Remise d’aides à des étudiants à l’Université de la Polynésie française

La ministre de la Famille, des affaires sociales, de la condition féminine, en charge de la lutte contre l’exclusion, Isabelle Sachet, s’est rendue, mercredi en fin de journée, au campus de l’Université de la Polynésie française (UPF), à Outumaoro, afin de remettre à des étudiants 53 bons d’aides exceptionnels (alimentaire, vestimentaire et hygiène), représentant une enveloppe globale de 2 358 500 Fcfp.

Le Syndicat Avenir Etudiant FAGE a en effet saisi dernièrement la DPDJ (Délégation pour la prévention de la délinquance de la jeunesse) de Teiva Manutahi pour soulever des problèmes de précarité chez les étudiants, accentués par la crise sanitaire. Ainsi, après enquête, auprès des étudiants logeant dans les centres d’hébergement pour étudiants, l’urgence des besoins a pu être établie, et conjointement avec le ministère de la Famille
et la DSFE, il a été décidé de venir en soutien à ces étudiants par l’octroi de bons d’urgence. Une opération similaire a eu lieu la semaine dernière avec des étudiants du CHE de Paraita.

La Polynésie française compte plus de 4 500 étudiants. Plus de 450 étudiants vivent en logements étudiants (CHE de Paraita et d’Outumaoro). Plusieurs étudiants sont non boursiers et doivent assumer totalement leurs frais de scolarité et de vie étudiante, avec le soutien familial et parental quand cela est possible.