Aménagements des mesures applicables en Polynésie française

Une conférence de presse commune pour faire un point sur la situation sanitaire et les aménagements des mesures applicables en Polynésie française a eu lieu, jeudi matin, en présence du Haut-commissaire, Dominique Sorain, et du Président de la Polynésie française, Edouard Fritch.

« Je remercie mes compatriotes d’avoir compris et lutté contre la propagation du virus grâce à vos gestes sanitaires, à vos bons comportements et à votre sens de la discipline », a déclaré le Président dans son allocution. En effet, la situation sanitaire est désormais globalement bonne. Les chiffres montrent que la propagation du virus s’est nettement ralentie et surtout que le nombre de cas graves qui se transforment en hospitalisation est également en baisse très sensible.

Concernant le variant britannique arrivé en Polynésie le 5 février dernier, seulement 16 cas ont été enregistrés. La Polynésie n’a donc pas connu d’augmentation importante de nouveaux cas positifs dus aux variants et le Président a donc salué l’efficacité des protocoles sanitaires mis en place par le Pays à l’entrée des frontières.

« Nous avons, avec le Haut-commissaire, impliqué et fait confiance aux maires de Polynésie, aux confessions religieuses, aux chefs d’entreprises, aux responsables de clubs sportifs et aux forces de police et de sécurité pour lutter contre la propagation de l’épidémie. Cette collaboration basée sur la confiance a bien fonctionné et a produit des résultats » a souligné le Président.

Le Président a évoqué les chiffres concernant la campagne de vaccination. Au 10 mars, 15 092 doses ont été injectées dont plus de 1100 personnes vaccinées dans les îles depuis le 1er mars.  La Polynésie est actuellement en phase 2 de sa campagne de vaccination et 14% de la population dans la catégorie des plus de 60 ans à Tahiti-Moorea a été vaccinée. « Sur le rythme de vaccination, alors que nous sommes à près de 950 injections par jour, j’ai demandé au ministre de la Santé de passer à un rythme permanent de plus de 1 000 vaccinations par jour. » a indiqué le Président.

« Cela fait un an que nous réagissons et courrons après les effets de la covid. Nous avons toujours été en défensive et en réaction vis-à-vis de cette épidémie. » a également souligné le Président. En effet, la Polynésie a choisi la stratégie d’ouverture des frontières plutôt que de l’enfermement sans limite. Cette stratégie permettra d’atteindre au mieux et au plus vite une immunité collective.

Pour rester sur cette même logique, lorsque les frontières réouvriront, dans quelques semaines, et pour continuer à protéger la population le plus efficacement possible, le Président a évoqué la possible mise en place de 2 types de protocole : un protocole sanitaire pour les résidents polynésiens qui veulent voyager à l’extérieur et un protocole sanitaire pour les voyageurs étrangers et nationaux qui veulent visiter la Polynésie. « La vaccination est la seule porte de solution offerte au monde. Nous allons l’exploiter » a conclu le Président.

Les mesures d’allégement des mesures sanitaires annoncés ce jeudi portent notamment sur les regroupements qui passent de 6 à 15 personnes, l’organisation de foires et salons, avec une limitation de personnes, la réouverture des bowlings et salles de jeux video, le nombre de public autorisé dans les salles de spectacle et le couvre-feu aux îles du Vent qui passe de 22h à 4h tous les jours de la semaine, au lieu d’uniquement jeudi et vendredi, comme ces dernières semaines. Les modalités et précisions nécessaires seront apportées par le biais d’arrêtés qui seront publiés prochainement au Journal officiel de la Polynésie française.