Le gouvernement contribue à la première « promotion Albert Solia »

Le Président de la Polynésie, Edouard Fritch, la ministre du Tourisme et du travail, Nicole Bouteau, et le ministre des Grands Travaux, René Temeharo, étaient présents, lundi après-midi, à Punaauia, au Centre de formation professionnelle des adultes (CFPA) afin de procéder à la remise des diplômes de la formation Chef d’équipe gros œuvres (CEGO), aux agents de la fonction publique, « promotion Albert Solia ». 

La cérémonie s’est déroulée en présence également du sénateur Teva Rohfritsch et du directeur général du CFPA, Jean-Michel Blanchemanche. 

La formation CEGO fait suite à la volonté du gouvernement de favoriser la montée en compétence de l’ensemble des agents de la fonction publique du Pays de la filière Bâtiment Travaux Publics (BTP). Afin de répondre aux exigences particulières des services et établissements publics dans ce domaine, la formule choisie, a ainsi été de mettre en œuvre une formation qualifiante « Chef d’équipe gros-œuvre » de niveau IV, suivie des modules complémentaires liés aux travaux publics et génie civil. 

Cette promotion met aussi à l’honneur l’ancien ministre de l’Equipement, et ancien membre du conseil de perfectionnement du CFPA, Albert Solia, décédé en mars 2020. 

Les dépenses liées aux frais de déplacement des agents suivant cette formation et le coût des modules complémentaires se sont élevés à 28 millions Fcfp. A noter que six des 12 stagiaires étaient de la Direction de l’Equipement et venaient des îles. Au final, ils ont été 10 à aller, avec succès, au terme de cette formation. 

Mise en place de la cellule conduite automobile 

Le CFPA a, par ailleurs, créé en faveur de ses stagiaires demandeurs d’emploi une cellule conduite automobile, l’objectif étant de favoriser l’insertion sociale et professionnelle par l’accès à la mobilité et le renforcement de l’autonomie. 

En effet, de nombreuses entreprises sont demandeuses de main-d’œuvre avec cette habilitation indispensable pour la tenue de certains postes et l’exercice de certaines fonctions. 

Aussi pour remplir cette mission, le CFPA a donc investi dans la création de son dispositif de conduite automobile soutenu par le Gouvernement, pour un montant global de 27 millions Fcfp. 

Les moyens mis en place avec un responsable, trois formateurs, ainsi que quatre véhicules dédiés à la conduite, permettent actuellement de former 150 stagiaires annuellement pour cette phase de lancement. 

La concrétisation de ce projet a pu se faire grâce à la collaboration des différents services, notamment la Direction des Transports Terrestres chargée de l’élaboration des textes d’application.