Le Président et la ministre du Tourisme rencontrent les professionnels du tourisme de Rangiroa

Le Président Edouard Fritch, accompagné de la ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, du ministre de l’Economie verte, Tearii Alpha, et de la député Maina Sage, a rencontré, samedi, les professionnels du tourisme de Rangiroa.

Le maire de Rangiroa, Teina Maraeura, a ouvert la réunion en remerciant la délégation gouvernementale de sa présence et pour l’organisation de cette rencontre importante pour l’île, le tourisme étant la principale activité économique de cet atoll des Tuamotu.

Le Président du Pays a confirmé que sa préoccupation était d’assurer la protection de la population tout en permettant la reprise de l’économie, et celle du tourisme, afin de sauvegarder les entreprises et les milliers d’emplois qui dépendent directement et indirectement de cette industrie. Le Président a poursuivi en indiquant que « l’apparition de nouveaux cas importés nécessitent de prendre de nouvelles mesures pour renforcer le dispositif d’entrée et séjour des personnes tant résidentes que touristes. »

La ministre du Tourisme a quant à elle rappelé l’ensemble des dispositifs mis en place pour soutenir l’industrie touristique depuis le mois de mars ainsi que les conditions de la reprise du tourisme international. Nicole Bouteau a fait un point sur la situation des marchés, l’Asie, la région Pacifique, avec la Nouvelle-Zélande et l’Australie, et l’Amérique du Sud, n’étant accessibles pas avant octobre en fonction des décisions de chaque Etat.

Depuis le 15 juillet, seuls les marchés américains et européens, avec particulièrement la France, sont ouverts à notre destination. Le niveau de fréquentation est bien inférieur à la même période que l’année dernière compte tenu de la situation mondiale.

Enfin, la ministre a rappelé l’importance du respect par chacun des mesures barrières.

C’est la meilleure protection contre la transmission et la diffusion du virus.

« L’application des protocoles sanitaires dans l’exploitation de vos activités est également important », a-t-elle ajouté.

Plusieurs participants ont ensuite pris la parole afin de remercier le gouvernement pour tout le travail réalisé tant sur le plan sanitaire que sur le volet sauvegarde de l’économie.

Les aides du Pays leur permettent de maintenir leurs entreprises à flot. Ils ont également témoigné du dynamisme du tourisme intérieur depuis la réouverture des vols domestiques. La population a entendu l’appel au patriotisme économique des Polynésiens afin qu’ils s’engagent, consomment, achètent et voyagent « local ». Tous ont témoigné de la nécessité de respecter les mesures barrières et salué la stratégie de multiplication des tests avant et pendant les séjours.