Un contrat de développement et de transformation 2021- 2023 au service des communes

Dans le cadre de la préparation de la future contractualisation entre le Pays et l’Etat pour la période 2021-2023, le Président du Pays, Edouard Fritch, et le Haut-commissaire, Dominique Sorain, ont reçu à la Présidence, les représentants du SPCPF conduits par son président Cyril Tetuanui, pour une réunion de concertation sur le futur volet communal du contrat de développement et de transformation.

Après avoir brossé le bilan du contrat de projets volet communes 2015-2020 qui a permis le soutien de 47 opérations représentant 8,1 milliards Fcfp dans les secteurs de l’assainissement des eaux usées, de l’adduction en eau potable et des déchets, ils ont évoqué le prochain contrat qui couvrira la période de 2021 à 2023.

Les thématiques sont identiques à la période encore en cours: les services publics environnementaux (assainissement des eaux usées, adduction en eau potable et déchets) pour lesquels, d’une part les besoins de la population sont très importants et, d’autre part, les communes ont des projets ficelés et prêts à être lancés.

Les financements conjugués du Pays et de l’Etat permettront l’émergence de projets représentant près de 6 milliards Fcfp sur trois ans.

Les représentants communaux ont pu faire part de leurs observations et de leurs demandes de précision sur le projet de convention.

Les signatures du contrat de développement et de transformation et de son volet dédié aux communes devraient intervenir au cours du premier trimestre 2021.

L’Etat et le Pays continuent à marquer leur volonté de soutenir les investissements importants des communes de Polynésie française sur leurs obligations environnementales. Ces investissements représentent des montants extrêmement lourds pour les 48 communes de Polynésie et nécessitent un soutien important de l’Etat et du Pays.