Charles FONG LOI

Charles FONG LOI élu du Tapurahuiraatira à l'APF

Charles FONG LOI est né le 25 mai 1949 à Papeete. Il est marié, père de quatre enfants.

Sous l’étiquette du Taatira no te hau – mouvement dont il a été le président de 2011 à 2018 – il siège pour la première fois à l’assemblée de la Polynésie française à partir de mai 2013. D’abord, dans les rangs du Tahoeraa huiraatira, puis au sein du Rassemblement pour une majorité autonomiste (RMA, devenu plus tard Tapura huiraatira) à partir de 2015. Raison de son départ : « Le TNTH n’était plus en phase avec le parti orange. J’ai été élu par le peuple pour travailler pour le pays ». Ce sens de l’intérêt général mais également sa proximité avec la communauté chinoise lui permettent de figurer en bonne place lors des élections territoriales de 2018. De retour dans l’hémicycle, il conserve la présidence de la commission des Ressources marines. Il siège par ailleurs au sein de diverses commissions extérieures parmi lesquelles, le conseil d’administration du GIE Perle de Tahiti et de TNTV, le Conseil d’établissement du collège de Tipaerui, du Taaone et du Lycée Paul Gauguin etc.

Pourtant, rien ne prédestinait Charles FONG LOI à la politique ! Issu d’une famille chinoise bien installée et dont il aurait pu faire fructifier les affaires, lui préfère s’émanciper en passant par la case « Ecole Normale » (1970-1973), deux années durant, avant de se voir confier de 1974 à 1978, un premier poste d’instituteur à l’École Primaire de Haapiti dont les deux premières années en tant que VAT (Volontaire à l’aide technique) à Moorea à l’issue desquelles il devient instituteur titulaire, puis à l’école primaire de Pamatai (1978-1982). En 1982, direction l’Ecole Normale Molitor (Paris, 16ème arr.) pour devenir professeur d’anglais. Une longue carrière dans l’Education nationale s’en suit jusqu’en 2009, date à laquelle il fait valoir ses droits à la retraite.

Mais Charles FONG LOI n’est pas homme à se reposer sur ses lauriers. Entre temps, il intègre l’équipe municipale de Papeete avec Michel BUILLARD à sa tête en qualité de 6ème adjoint au maire en charge de la propreté urbaine. Un rôle qu’il prend très au sérieux pour redorer l’image de la capitale polynésienne et dont il n’est pas prêt de se défaire dans la perspective des Municipales de 2020. A bientôt 70 ans, il préside également l’association sportive Dragon depuis 2008.

Oui aux femmes et aux hommes nouveaux, oui aux changements des mentalités, respect, tolérance et partage sont quelques-unes des valeurs qui guident Charles FONG LOI dans son parcours professionnel qui achèvera en 2023 son deuxième et dernier mandat à l’APF.

Contact :
Tél. +689 40 41 61 57/ +689 40 41 61 58
Par courriel [email protected]