Entretien du Vice-président avec Amir Fehri

Le Vice-président, Tearii Te Moana Alpha, s’est entretenu, mercredi, avec Amir Fehri, de l’organisation arabe pour l’éducation, la culture et la science. La ministre de l’Education, de la modernisation de l’administration, Christelle Lehartel, et le ministre de la Culture et de l’environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu, étaient également présents pour cette rencontre.

Jeune prodige de dix-sept ans, Amir Fehri a obtenu son baccalauréat scientifique « mention très bien », avec trois années d’avance, au prestigieux lycée Henri IV de Paris. Il a écrit quatre ouvrages qui sont parus en France et en Tunisie, lui ayant permis de récolter de nombreux prix littéraires à l’échelle internationale. Maîtrisant également sept langues, il est très impliqué dans la francophonie et très engagé sur la question du harcèlement scolaire. Amir Fehri mène un combat pour l’acceptation d’autrui, et ce quelles que soient les différences (pays d’origine, milieu social, etc).

Le Vice-président a félicité le jeune Amir Fehri pour son brillant parcours et s’est déclaré très attentif et réceptif à cette jeunesse mondiale prônant la paix, la tolérance et le progrès. Le ministre de la Culture a rappelé l’importance de parler plusieurs langues, mais aussi des festivals de la jeunesse permettant aux jeunes de pays différents de se rencontrer et de s’exprimer.

Les classes bilingues, à parité horaire langues polynésiennes/français, mises en œuvre depuis 2018 dans certaines des îles de Polynésie ont également été présentées par la ministre de l’Education. Elle a également mis en exergue le développement dans les écoles et les collèges des Aires Marines Éducatives (AME) afin que les jeunes soient acteurs dans la préservation des richesses naturelles de leur Fenua. La ministre de l’Education a également souligné la campagne contre le harcèlement scolaire, menée notamment avec Miss France 2019 Vaimalama Chaves.

Amir Fehri a le projet d’organiser à Tahiti une rencontre de jeunes du Pacifique le 21 mai 2021. Il s’agirait d’une journée mondiale pour la diversité culturelle dédiée au dialogue et au développement. Durant son séjour, il rencontrera notamment la jeunesse polynésienne au collège de Tipaerui et à l’Université de la Polynésie française (UPF).