Présentation de la loi du Pays sur l’organisation de la filière vanille à Raiatea

Le Vice-Président, ministre de l’Agriculture, de l’économie bleue et du domaine, en charge de la recherche, Tearii Te Moana Alpha, s’est rendu, jeudi à Raiatea et vendredi à Tahaa, afin de présenter aux vaniculteurs, la loi du Pays validée par l’Assemblée de Polynésie française, en mars 2021, portant sur l’organisation de la filière vanille.

L’objectif de cette réforme vise notamment à lutter contre les vols de vanille en renforçant la traçabilité des ventes de vanille et l’encadrement des différents acteurs de la filière. Des carnets de registre permettront de suivre les lots de vanille de la production jusqu’à l’exportation. La réforme concernera aussi une classification simplifiée de la vanille et un renforcement des contrôles de la qualité.

Outre le renforcement des contrôles instaurés par la présente réforme, la mise en place d’une Appellation d’Origine Protégée (AOP) confortera la notoriété de la Vanille de Tahiti et garantira sa qualité auprès des acheteurs internationaux. Le Vice-Président, ministre de l’Agriculture, a ainsi encouragé les vaniculteurs à s’orienter vers des cultures utilisant de moins en moins de traitements chimiques pour tendre vers une vanille labellisée en Bio.

Les agents de l’Epic Vanille de Tahiti ainsi que la Direction de l’agriculture des îles Sous-le-Vent étaient également présents lors de ces rencontres de terrain, et poursuivront l’accompagnement des agriculteurs et vaniculteurs pour les aider dans cette démarche de qualité qui est l’une des ambitions premières du schéma directeur de l’agriculture 2021-2030 adopté en début d’année, et qui constitue la feuille de route du développement du secteur primaire.