Le Vice-président préside le conseil d’administration du Centre des Métiers de la Mer de Polynésie française

Le Vice-président de la Polynésie française, ministre en charge de l’économie bleue, Teva Rohfritsch, a présidé, mardi après-midi, le Conseil d’administration du Centre des Métiers de la Mer de Polynésie française (CMMPF).

Le CMMPF est un établissement public administratif ayant pour mission la formation professionnelle et le perfectionnement des officiers et marins de commerce, de la pêche et plus généralement de tout marin professionnel.

Le Conseil d’administration a approuvé les comptes financiers de l’exercice 2019 et la décision budgétaire modificative de l’établissement pour 2020, en réponse aux impacts économiques liés à l’épidémie de Covid-19.

Le Vice-président a profité de l’occasion pour réaffirmer l’engagement du Gouvernement de poursuivre le développement des formations délocalisées dans les archipels éloignés et répondre ainsi aux demandes des populations isolées.

Le Vice-président, mnistre de l’économie bleue, a également rappelé que le CMMPf, en partenariat avec l’Ecole Nationale Supérieure Maritime, travaille sur l’évolution de sa carte de formations maritimes, afin de pouvoir former les jeunes polynésiens vers des métiers de la mer adaptés à la Polynésie française, et de répondre en parallèle aux objectifs fixés par le schéma directeur de la pêche hauturière, (doublement de l’effort de pêche dans les années à venir) pour équiper les futurs thoniers de capitaines de pêche et de marins, et pour développer les métiers à terre axés vers la réparation et la construction navale, le mareyage et la transformation du poisson.